Tunnel des Tuileries : Réinventer la Seine

A Paris, les berges de la Seine rive droite, et son tunnel des Tuileries, vont bientôt fermer aux véhicules. Drame pour certains, une chance pour d’autres, ces nouveaux espaces vont voir apparaître de nouvelles activités sportives, de loisirs ou encore des lieux de restauration, un Paris Plage toute l’année en somme. L’affectation de ces espaces sera plus ou moins aisée, et parmi ces difficultés on va retrouver le tunnel des Tuileries.

Que faire de ce long tunnel de 860 m sur 8,50 m de large ? Ces 7000 m2* de surfaces qui longent la Seine font rêver, et à priori une voie piétonne / cyclable doit intégrer le projet.

Coutumier du fait IdGrandParis n’a pas de financement, mais à deux idées :

Le premier projet, le moins cher, prend son inspiration du panorama XXL de Rouen. Il s’agit d’une expérience visuelle qui propose au visiteur une immersion à 360° dans un paysage unique, actuellement Rouen en 1431, via une immense reprographie en haute-définition de la ville à cette époque et mesurant une trentaine de mètres de haut, l’ensemble reconstitué par l’artiste Yadegar Asisi. L’autre inspiration, et la plus proche de ce qui serait possible de faire dans le tunnel des Tuileries, prend place au cœur des Alpilles, dans la Cité des Baux-de-Provence. En 2011, la municipalité a confié à la société Culturespaces la mise en valeur de ses carrières de calcaire. Ainsi ces immenses parois de calcaire blanc, tels des écrans, sont devenues les surfaces idéales à de la projection (ou mapping) à grande échelle. Une exposition différente prend place chaque saison via la projection d’œuvres d’artistes célèbres.

C’est en prenant exemple sur le côté immersif et visuellement impressionnant du Panorama XXL de Rouen et des Carrières de Lumières des Baux-de-Provence que l’on pourrait aménager le tunnel des Tuileries.

Ce parcours immersif ouvert aux piétons et aux cyclistes permettrait sur les 600 mètres de long de découvrir via des projections au plafond, sur le sol etc des œuvres d’art issues des fonds numériques des musées nationaux et internationaux, ou encore des œuvres numériques proposées par les artistes actuelles. La palette de thématique est immense, on pourrait même recréer l’ambiance de la jungle, de la banquise, et faire appel à des projections interactives. Alors le tunnel des Tuileries, une future grotte de lumières ?

 

Le deuxième projet, plus ambitieux, et donc plus cher, peut s’additionner avec le premier, ou pas. Imaginez ; ouvrir si cela est possible le tunnel vers la Seine via des arcades, et offrir un panorama unique…aux nageurs. Dans le tunnel des Tuileries prendrait place un immense bassin d’1m50 de profondeur max et sur 600 mètres de long équipé de deux lignes d’eau de 3 mètres de larges chacune : la plus longue piscine du monde ! (à vérifier) ou tout du moins unique au monde. Compte tenu de la hauteur sous plafond on peut même imaginer un bassin hors-sol avec un côté transparent type débordement et ainsi se passer de trop creuseur le sol du tunnel. Enfin, l’idée est de séparer en deux le bassin sur la longueur pour permettre d’avoir un parcours différent en fonction de la vitesse des nageurs…après tout, sur 600 mètres on peut partager non ? J

*(pour les matheux juste 600m font l’objet de l’appel à projet et non l’intégralité)

Please follow and like us:

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *