RER, spot artistique ?

La RATP a un lien important avec le monde artistique ; entre obligation et envie, la régie diffuse des poèmes dans ses rames, ouvre son réseau à la nuit blanche, commande des œuvres d’art pour ses espaces, et va jusqu’à mettre à disposition des graffeurs les murs de son ancien centre de bus de Buzenval avant sa démolition. Mais la RATP pourrait aller plus loin, et ce, en améliorant le confort visuel des voyageurs.

De quelle manière ? En conjuguant la technologie du mapping (cf la fête des lumières à Lyon) et les surfaces impressionnantes que peut proposer le réseau souterrain, ne serait-ce qu’aux stations Auber ou Nation pour citer uniquement la ligne A.

IMG_20160114_000414 (2) nation grotte

En effet, les voûtes des grandes salles d’échanges ou des quais sont sales. Sans aborder le sujet de l’entretien, cela fait bien longtemps qu’à cause du trafic, de la poussière, des infiltrations, la blancheur originelle des années 70 n’est plus d’actualité. Alors oui j’avoue, on n’est pas loin de la technique « on cache la poussière sous le canapé », mais imaginons cette solution.  Une projection géante d’une œuvre numérique en mouvement ou fixe , le tout décidé par les voyageurs via un site internet dédié qui permettra de rassembler des œuvres numériques proposées par des artistes. Celles-ci seraient soumises aux votes des internautes, puis intégreraient le planning de diffusion de la voûte.

Ainsi, à l’aide de quelques vidéoprojecteurs, les voyageurs pourraient admirer (ou pas) une œuvre monumentale sur la voûte de la station de RER Nation par exemple : Graphique, aquatique, ambiance grotte…la création est sans limite et permettrait un relooking de ces espaces à peu de frais, tout en donnant aux artistes un espace de diffusion sans équivalent.

Liens  :

Réseau art numérique ici

Ratp et l’art : ici

Please follow and like us:

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *